📣 CommuniquĂ© de presse du 23 septembre 2020

Afin d’alerter sur les impacts du projet d’extension de l’aĂ©roport, des citoyens organisent une mise en scĂšne face Ă  Notre-Dame de la Garde Ă  Marseille

CommuniquĂ© de Presse 23 septembre 2020 : Afin d’alerter sur les impacts du projet d’extension de l’aĂ©roport, des citoyens organisent une mise en scĂšne face Ă  Notre-Dame de la Garde Ă  Marseille

 

Mercredi 23 septembre 2020 - Suite Ă  l’ouverture de l’enquĂȘte publique sur l’extension de l’aĂ©roport Marseille Provence, des citoyens et citoyennes se sont mobilisĂ©es aujourd’hui Ă  la Bonne MĂšre. Mettant en garde sur les impacts qu’entraĂźnerait une extension de l’aĂ©roport Marseille-Provence, ils appellent les habitants et habitantes du territoire Ă  participer massivement Ă  la consultation publique pour exprimer son opposition au projet et invitent chacun et chacune Ă  rejoindre la marche du 3 octobre contre l’extension du secteur aĂ©rien Ă  Marseille.



De grandes banderoles gonflĂ©es par le vent dominent le tableau : “Extension de l’aĂ©roport  - A vous de choisir”. Les citoyen·nes entendent mobiliser l’opinion publique pendant la pĂ©riode d’enquĂȘte publique, ouverte ce mardi 15 septembre et disponible en ligne jusqu’au 16 octobre. La mise en scĂšne illustre le choix qui est proposĂ© aux habitant·es  : un avenir toujours plus polluĂ© et menaçant, peuplĂ© de bulles de CO2, consĂ©quence inĂ©vitable de  l’adoption du projet d’extension de l’aĂ©roport et un avenir plus colorĂ© et radieux, qu’un refus du projet permettrait de prĂ©server. “Plus (+) d’avion, moins (-) d’avenir” souligne la banderole principale,  rappelant que l’extension de l’aĂ©roport nous Ă©loignerait encore un peu plus des engagements pris lors de l’Accord de Paris, et hypothĂ©querait les chances de rester sous les 1,5°C de rĂ©chauffement global d’ici la fin du siĂšcle.

La rĂ©alisation d’un nouveau bĂątiment dit “CƓur d’aĂ©roport”, rĂ©habilitant les 28000 m2 existants et crĂ©ant plus de 22000m2 d’espaces supplĂ©mentaires, est la premiĂšre phase du projet d’extension de l’AĂ©roport Marseille-Provence. Avec la seconde phase de travaux, conditionnĂ©e “au retour d’une croissance soutenue du secteur aĂ©rien”, le projet vise Ă  augmenter la capacitĂ© d’accueil de l’aĂ©roport Marseille Provence, pour atteindre les 18 millions de passagers annuels Ă  l’horizon 2045, et la construction d’une nouvelle jetĂ©e d’embarquement pour les vols long courriers. « Ce n’est pas parce que le projet a Ă©tĂ© saucissonnĂ© qu’il est souhaitable. » martelle CharlĂšne Fleury, porte-parole d’Alternatiba Marseille « C’est bien une extension de l’aĂ©roport dont il s’agit, qui aura des impacts immĂ©diats et crĂ©era un appel d’air pour la seconde phase du projet. »

PortĂ©e par Alternatiba Marseille, Action Non-Violente COP21 Marseille, Greenpeace Marseille, Extinction Rebellion Marseille, France Nature Environnement 13, le Collectif Climat Pays d’Aix, Youth For Climate, Alternatives Territoriales Aix-Marseille Provence et Citoyens pour le climat Marseille, l’initiative “Non Ă  l’extension de l’aĂ©roport Marseille-Provence” entend fĂ©dĂ©rer  davantage de collectifs dans les prochaines semaines. « Nous avons Ă  coeur de travailler avec les collectifs de riverains qui subissent au quotidien les nuisances directes liĂ©es Ă  l’activitĂ© aĂ©roportuaire : les nuisances sonores, et la pollution mettent en danger la santĂ© des populations et impactent leur qualitĂ© de vie » rappelle Florian BessiĂšre, porte-parole de Greenpeace Marseille.  

Dans le contexte de l’aprĂšs-crise sanitaire, il paraĂźt aberrant de poursuivre en l’état le projet “CƓur d’aĂ©roport”, nĂ©cessitant des investissements majeurs (250 millions d’euros), en tablant sur une hypothĂ©tique reprise de la croissance du secteur... Face aux enjeux climatiques actuels et pour prĂ©server une qualitĂ© de vie acceptable sur le territoire, il conviendrait au contraire de proposer des projets de reconversion concertĂ©e du secteur aĂ©rien vers des secteurs d’avenir, de repenser globalement la question des transports et de favoriser le dĂ©veloppement du rĂ©seau ferroviaire national.

Nous enjoignons tous les citoyens et toutes les citoyennes de la MĂ©tropole d’Aix Marseille Provence Ă  s’exprimer massivement sur la consultation publique, et Ă  se mobiliser lors de la journĂ©e nationale d’action pour la rĂ©duction du trafic aĂ©rien, le 3 octobre. Un site internet dĂ©diĂ© permet d’ores et dĂ©jĂ  de s’informer sur la vĂ©ritable finalitĂ© du projet ainsi que sur ses consĂ©quences climatiques et sociales.

Sur la mobilisation du 23/09/2020 :
- Tract distribué aux passants lors de la mobilisation : https://drive.alternatibamarseille.org/s/57HdMPKCGRMf9Wb
- Photos libres de droits : https://drive.alternatibamarseille.org/s/8PBsGQtPLRmiaA9

Pour aller plus loin :
- Informations sur la campagne anti-extension : https://alternatibamarseille.org/non-a-l-extension-du-terminal-1
- Mobilisation nationale du 3 octobre 2020 pour la réduction du trafic aérien (événement à Marseille) : https://www.facebook.com/events/698444567412861
- Consultation publique : https://www.registre-numerique.fr/coeur-aeroport-marseille-provence/deposer-son-observation

Contacts presse :
Alternatiba / ANV : CharlĂšne Fleury : 07 82 79 11 17
Greenpeace Marseille :  Florian BessiÚre : 06 67 99 36 19